Je teste le Colorista Washout de L’Oréal

colorista washout dirty pink

Bonjour à toutes !

Me revoilà aujourd’hui car j’avais envie de vous parler du test que je viens tout juste d’effectuer avec le Colorista Washout de L’Oréal.

Si vous me suivez sur Facebook vous avez du voir le post que j’ai fait quand à ma grand surprise, je faisais mes courses au Leclerc de Saint-Leu et que je les ai vu ENFIN sur les étalages. Je me tâtais depuis un moment pour le commander sur Maquillalia car je me suis dit qu’on le recevrait d’ici une dizaine d’années, lol #laréunionloindetout. Vu le buzz que ce produit fait en Métropole, et en « testeuse dans l’âme » que je suis, j’avais vraiment envie de l’essayer. Aujourd’hui c’est chose faite et je vous donne mon avis 🙂

Avant toute chose, il faut savoir que :

  • Ce sont des colorations temporaires qui s’estompent après quelques shampoings
  • Vous avez des couleurs pour cheveux clairs ET pour cheveux foncés
  • Sur cheveux foncés sans mèches ni décoloration on obtiendra plutôt des reflets
  • La couleur sera plus présente sur cheveux méchés ou décolorés, que vous soyez blonde ou brune
  • Vous pouvez voir ce qui ira à votre couleur de cheveux en cliquant sur ce lien

 

ZOOM SUR LE COLORISTA WASHOUT

colorista whashout dirty pink

PACKAGING

Le produit est vendu dans un packaging en carton qui attire l’œil (évidemment)…de jolies filles avec des cheveux magnifiques à la « Parce-que je le vaut bien »…forcément tu te demandes si ça va faire le même effet sur toi…mais allons y testons !

Vous avez les indications (différentes pour chaque couleur) sur le nombre de shampoings qu’il faudra faire avant que la couleur ne soit plus, la nom de la couleur (pour ma part c’est le Dusty Pink), la couleur de cheveux qu’il faut avoir pour CETTE teinte ; bon, vous pouvez le voir d’un coup d’œil juste en regardant la photo, si la fille est blonde c’est pas pour les brunes et vice-versa.

A l’intérieur on trouve un tube de coloration temporaire de 80 ml avec 2 paires de gants (une pour l’application et une autre pour le rinçage) et une notice d’utilisation.

colorista whashout dirty pink

APPLICATION ET TEXTURE

Concernant l’application, elle est très bien expliquée sur la notice d’utilisation, vous avez trois possibilités qui s’offrent à vous et très simple à réaliser seule chez soi :

  • un look balayage
  • un look ombré
  • un look tête entière

Pour ma part j’ai effectué un look ombré car de base j’ai un blond foncé cendré aux racines et un reste de catastrophe capillaire qui m’a mené à la décoloration forcée chez le coiffeur. Mais j’ai quand même mis un peu de produit sur ma couleur naturelle pour que la transition soit plus douce. Il faut l’appliquer à la main, avec les gants livrés dans le pack.

La texture est sous forme d’un gel-crème qui s’étale ultra facilement ; croyez moi, je suis nulle en coloration faite maison, le nombre de fois où je me suis foiré et où j’ai du aller chez le coiffeur en urgence, oui oui en urgence, car moche je ne veux pas rester trop longtemps 😉 Mais ce Colorista Washout est vraiment des plus faciles à faire soi même. Un jeu d’enfant !!

colorista whashout dirty pink

colorista whashout dirty pink

La pose de la couleur se fait directement sur cheveux secs préalablement lavés car elle prend mieux sur des cheveux propres. Prévoir une serviette de couleur foncée sur vos épaules. Il faut normalement la laisser poser entre 10 et 15 minutes mais si vous souhaitez un résultat plus intense et plus durable il faudra la laisser poser entre 15 et 20 minutes…et j’ai envie de dire, pourquoi pas encore plus sur cheveux foncés pour optimiser au mieux l’intensité. Pour ma part le temps de pose fut de 15 minutes.

J’ai utilisé le tube presque en entier, il faudra prévoir 2 tubes si vous avez les cheveux longs et/ou épais.

colorista whashout dirty pink

Je pensais que le rinçage serait long et fastidieux car il faut que la couleur cesse de dégorger avant d’arrêter l’eau mais pas du tout, ce fut très rapide. Il n’est pas nécessaire de refaire un shampoing puisque vous êtes censé avoir les cheveux déjà propres avant l’application mais perso j’ai préféré en refaire un pour bien tout nettoyer. Sur la notice il est dit qu’il n’est pas nécessaire de faire un soin après mais sur cheveux très secs je vous conseille quand même d’en faire un (j’ai vu une youtubeuse métisse qui trouvait ses cheveux très secs sans l’application d’un soin).

 

LE RENDU

J’avais très peur de ce que ça pouvais rendre avec cette couleur #exitlelookbarbie, mais franchement je suis plus que ravie, je dirais même plus, J’ADORE !!!! Après je sais bien que les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais à vrai dire à partir du moment où l’on est convaincu, c’est beaucoup plus facile d’assumer une excentricité 😉

Sur cheveux mouillés

colorista whashout dirty pink

 

Sur cheveux séchés

colorista whashout dirty pink

La luminosité était différente sur cette photo car j’étais sur ma terrasse, la couleur la plus fidèle est celle de la photo ci-dessus

colorista whashout dirty pink

CONCLUSION

Le Colorista Washout étant une couleur temporaire j’ai envie de vous dire que si cette folie de cheveux aux couleurs folles est en vous, #licorne ;-), ça vaut vraiment le coup de l’essayer, pour ma part je ne regrette vraiment pas et j’ai même envie de tester les autres couleurs !

Affaire à suivre 🙂

P.S. : Lancez vous les filles, on n’a qu’une vie 😀


Cet article n’est pas en partenariat


Colorista Washout de L’Oréal, 9€20, au Leclerc de Saint-Leu

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez le avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *